Matin bonheur

Matin Bonheur

 

Pas d’école ce matin. Ça tombe bien, je suis rentrée TRÈS tard – mais judicieusement TRÈS sobre – d’une soirée avec mes Pinpins d’enfance. J’ai donc tout le loisir de traîner au lit.

Enfin… J’AURAIS tout le loisir de traîner au lit, si le réveil de mon homme, programmé à 6h30, ne s’était pas ligué avec le jour qui commence à pointer à travers nos fenêtres sans volet, à la saturation de ma vessie et à la caféine de l’express gourmand pris à 2h ce matin, pour me tirer du lit. Mais je décide que le sommeil sera plus fort et remonte l’édredon sur mes sourcils… pour un répit de courte durée.

La porte de ma chambre couine laissant apparaître la tignasse hirsute de N°2 cachée derrière le foulard qu’elle m’a emprunté pour se rassurer en mon absence. Elle, qu’il faut extirper de son lit au mégaphone les jours d’école, a été réveillée par le glouglou du lait versé par son Père dans son bol de chocolat. Elle se glisse à côté de moi. Je me dis qu’il y a peut-être une chance pour qu’on somnole de concert. C’est compter sans le « Maman? » qui traverse les murs au moment où mes paupières s’alourdissent, suivi presque aussitôt de pas dans l’escalier: le poids et la détermination d’un général d’artillerie dans un tout petit bout de truc de moins de 15 kilos avec des allumettes en guise de guiboles.

La porte couine à nouveau, laissant apparaître un mini-nounours et la moue de N°3, déçue de voir qu’elle n’a pas la primeur de ma couche. Elle se glisse à mon autre côté. Heureusement que N°1 est une marmotte, car elle n’aurait d’autre option que de se poser carrément sur moi, et elle fait quasiment ma taille maintenant… Une fille dans chaque bras, leur peau tout douce contre la mienne, je respire les effluves d’huile essentielle de lavande dans leur cheveux et me dis que vraiment, dans un moment comme celui-là, les enfants, c’est que du… HHHHHHHH mais j’étouffe!!! Avant de suffoquer totalement, je balance hors du lit le foulard sous lequel N°2 nous avait cachées. Puis c’est au tour de mini-nounours d’apprendre à voler pour avoir eu l’outrecuidance de me chatouiller les narines. A peine le temps de me reconcentrer sur le moelleux de l’oreiller que ce sont des orteils qui, à leur tour, me gratouillent le bout du nez : N°2 est partie en exploration sous-couettaire. Eblouie par cette idée géniale, N°3 décide de la rejoindre, en plantant, au passage, son coude dans ma vessie. Ça fait des courants d’air froid, ça donne des coups de pieds, ça saute et me fait rebondir de l’autre côté du matelas… Je finis donc par bouter l’envahisseur hors de mes draps et loin de ma chambre, en le convainquant de me laisser 5 minutes, JUSTE 5 MINUTES pour émerger dans le calme et essayer de bien re-commencer la journée.

C’est moins de temps qu’il ne leur en faut pour retourner une boîte entière de Playmobil sur la table du salon, se disputer une princesse et une licorne en criant à voix basse, en chuchotant de toutes leurs forces: « CHHHHHHHHHHHHUUUUUUTTTT, TU VAS RÉVEILLER N°1!!! », oui, à ce stade-là, je ne suis plus considérée comme endormie…

Ebouriffée, froissée, énervée, je me laisse couler hors du lit. Ma grasse matinée est finie. Il est sept heures et demie.

 

Publicités

5 thoughts on “Matin bonheur

  1. Quel bonheur, ça me rappelle des souvenirs… Aujourd’hui, avec l’Auteur, on organise des missions d’exploration dans les chambres d’ados pour vérifier aux alentours de 14H30 qu’ils respirent encore ! (Et, d’abord, qu’ils sont rentrés)… Enjoy, tu verras, ça te manquera (si si !) 😉

    • Le pire c’est que j’en suis sûre, tu as tout à fait raison… mais mon oreiller reste l’élément de cette maison qui me comprend le mieux, et j’ai toujours du mal à en être séparée…

  2. C’est exactement pour cette raison que j’exige un lit en 240 de large (au lieu de mon 140 actuel) … Cela dit, même avec un lit en 340, je suis sûre qu’on se ferait coller tout pareil, hein ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s