Chère Mère Noël…

gifs-animados-christmas-betty-boop-6455234

Si cette année, j’ai envie de m’adresser à vous, ce n’est pas uniquement par féminisme, mais parce qu’on le sait toutes, derrière chaque grand homme se cache une femme extraordinaire (le mien frôle le mètre 90, c’est vous dire si je suis chouette et si on ne me voit pas…) et vous êtes une de celles qui m’inspirent, avec la Schtroumpfette, Elastigirl et Sue Ellen Ewing.

D’après N°2, vous portez une longue robe rouge en peau lainée, avec de la ‘furrure’ blanche autour des bottines, autour des poignets et en guise de serre-tête. Même si c’est très tendance, soyons honnêtes, ce n’est pas votre style qui me fait rêver. J’aime le carmin au bout des doigts de pied, mais le total look, je ne suis pas prête à l’assumer. A part cette précision chromatique, on ne sait d’ailleurs pas vraiment si vous êtes plutôt Mamie Gâteau, aux joues moelleuses et parfumées comme du pain d’épices, toujours prête à dégainer son tricot ou jeune Amazone sexy, cuir, latex et lasso. Je préfère donc vous imaginer entre les deux, la quarantaine décomplexée, sûre de vous, le caractère suffisamment trempé pour mener à la baguette l’Homme qui murmure à l’oreille des rennes et des lutins.

Ce que je sais, c’est que vous abattez un sacré paquet de boulot. N°1 m’a appris que vous vous occupiez des relations avec les magasins de jouets, leur présentiez les nouvelles collections et gériez le service après-vente, mais, comme toutes celles qui ont un pied dans l’entreprise de leur époux, vous tenez aussi les livres de comptes, chapeautez le département marketing, les produits dérivés et les ressources humaines. Tout cela en toute discrétion, sans jamais vous plaindre ou vous faire mousser. Alors que votre Bonhomme fait la roue et la une des magazines dès le passage à l’heure d’hiver, qui un verre de vin chaud à la main, qui au volant d’un traîneau flambant neuf, qui l’oeil égrillard avec une pin-up sur les genoux, Vous, vous protégez férocement votre personne et votre image. Pas une photo officielle, pas une ligne sur Wikipédia, pas une confidence dans Closer.

Parce que oui, votre Homme, tout le monde l’adore; c’est vrai, plus que celle de Nelson Mandela, Roger Federer ou même George Clooney, sa cote de popularité donne le vertige – franchement, à part N°3 qui s’enfuit en hurlant “le Waheu, c’est le WAHEEEUUUU!!!!!” à chaque fois qu’elle le croise, je ne lui connais que très peu de détracteurs. Mais il n’en reste pas moins un homme et vous seule le savez. VOUS ramassez ses chaussettes sales dans le salon, VOUS enlevez les avocats dans ses sushis parce qu’il déteste ça, VOUS connaissez la marque de son after-shave et son penchant pour le vieux malt. Inquiète, c’est vous qui guettez chaque année son retour, après sa tournée, pour le voir finalement, une couronne de houx autour du cou et la barbe de travers, tomber par la cheminée parce qu’il a perdu ses clés, ne se souvenant plus où il a garé les rennes, car “tu comprends Chérie, on a accumulé tellement de pression ces derniers mois qu’il a bien fallu qu’on fête ça avec les Lutins…” Lutins qui ne tardent pas à débarquer pour réclamer leur dû de soupe à l’oignon en chantant une version paillarde de Douce Nuit et en vous claquant une main aux fesses.

Alors qui peut vous comprendre quand vous en avez ras le sapin de votre grand homme et que vous voulez videz votre hotte? Qui vous emmène danser jusqu’à épuisement et écoute vos doléances du fond de son mojito compatissant? La Mère Fouettarde? Sainte Nicoletta? Amal Alamuddin? Je vous propose donc un truc: avant que vous ne craquiez complètement, on se prévoit une petite soirée toutes les deux. Vous me parlerez de Santa, je vous raconterai mes lutins, on rira, on reniflera et on mangera du chocolat. A votre agenda. Plutôt en semaine pour moi… le 24, ça vous va?

Lettre parue dans Actives du mois de Décembre 2014. 

Publicités

8 thoughts on “Chère Mère Noël…

    • avec grand plaisir! une petite soirée de nanas tranquille… à mon avis, en plus, en semaine comme ça, on ne devrait pas avoir trop de mal ni à trouver une bonne table, ni à entrer en boîte..

  1. Quelque chose me dit qu’avec une mère Noël au caractère entier comme le tien, le père Noël associé se doit d’über assurer !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s