Toujours un trend* de retard…

photo-34

(*tendance en anglais)

(Pour l’illustration, ne cherchez pas, j’ai appuyé sur deux effets de mon éditeur de photo après avoir pris un cliché dans mon armoire… vous ne comprenez pas, moi non plus…)

J’adore dénicher des petits créateurs, coordonner les couleurs, oser les imprimés… pour mes filles. Au-delà du 10 ans, c’est le néant. Mes fringues à moi sont vieilles d’au moins deux générations, je suis un anachronisme vestimentaire personnifié… Mais cet été, j’ai bien épluché toutes les tendances, et je ne devrais pas trop mal m’en sortir…

En feuilletant les magazines de nanas chez le pédiatre – là où d’habitude je fais semblant de ne pas connaître les trois furies qui retournent le panier à jouets de la salle d’attente et me jette sur les revues people comme la grippe sur une hypocondriaque en manque de Vitamine C – je tombe sur l’horoscope chinois. Il me dit que, cette année, je ne dois rater aucune occasion de relever un défi… Il y a un miroir à ma gauche et l’évidence me saute aux yeux: mon grand défi sera de soigner mon look.

C’est vrai que, depuis l’arrivée de mes filles, les évolutions de la mode me sont passées à côté comme un TGV à travers une gare de campagne désaffectée: sans s’arrêter. J’opte donc quotidiennement pour un duo classiquissime, la combinaison jean/pull oversize passe partout, tendance Jane Birkin avant l’âge… Il faut absolument que je me reprenne en mains! Alors je saute les fiches cuisine, le portrait d’Aung San Suu Kyi et le test ‘Etes-vous plutôt mère ou plutôt putain?’, pour me rencarder au plus vite sur les grandes tendances Printemps-Eté. On me promet « des franges à gogo, du plissé en veux-tu en voilà, des sequins par poignées et des reflets irisés – et ben, c’est pas gagné !… une silhouette féminine, une démarche assurée, toujours remarquée…» Evidemment, sur des talons de cette hauteur, je vois tout à fait comment me faire remarquer, mais je doute cependant que ce soit pour ma féminité… Quant au total look blanc, je vais passer mon tour, c’est une couleur parfaitement child-unfriendly, qui perd tout glamour une fois maculé de tâches d’herbe, de crottes de nez essuyées furtivement à hauteur de cuisse et de bisoux au chocolat. Bon, je déchante aussi un peu devant les franges, les volants romantiques et les inaccessibles plissés… soyons réalistes, je ne peux pas non plus devenir la It Girl du 7-4 en une seule saison ! Parce que jusqu’à présent, en matière de tendances, il m’a plutôt fallu choisir entre les biberons verre ou plastique, les cup- ou les pop-cakes, le kitchenAid ou le Thermomix…

Mais c’est à ce moment-là qu’une phrase me met enfin en confiance: “le Jean, c’est chic!” Alors là, c’est pour moi!… Car du denim, les copines, j’en ai pour toutes les occasions: le stretch brut taille basse pour accompagner les filles à l’école, le baggy taille élastique pour aller à la zumba, le skinny enduit pour sortir le soir, la salopette tachetée de différentes couleurs de peinture pour les travaux, le short, la veste, le sarouel… d’ailleurs, il cadre parfaitement avec la tendance safari celui-là… décidément, je me sens soooooo 2014! Les kimonos et imprimés asiatiques me font rêver, les pois fifties semblent à ma portée, à coeur vaillant rien d’impossible, je me surprends même à envisager le smoking!… S’il m’était donné, par exemple, de fouler le tapis rouge de Cannes… au moins, je n’aurais besoin de personne pour étendre une traîne disproportionnée à mes pieds, comme Eva Longoria là, sur cette photo, quelle grandiloquence… Par contre, Freida Pinto est sublime quoi qu’elle ait sur le dos… Tiens, c’était Spielberg le président du jury cette année? J’aurais juré qu’il l’était déjà l’année dernière… Mais pourquoi, dans cette interview deux pages plus loin, Lou Doillon parle-t-elle encore de sa Victoire de la Musique? Un an après il faut passer à autre chose ma Belle, tu radotes!

Ce n’est qu’en refermant le magazine, au moment où la secrétaire décroche N°2 du porte-manteaux et appelle enfin nos noms, que mon regard se pose sur la couverture: Mars… 2013?!!! Damned, encore raté…

Publié dans le numéro de Mars d’Actives Magazine

Publicités

3 thoughts on “Toujours un trend* de retard…

  1. La mode, c’est le concept le plus ringard et moutonnier qui soit. Ton propre style, même ultra « casual » est forcement plus chouette. Ne rentre pas dans le jeu du marketing qui nous ressert cycliquement les mêmes variations autour de quelques bouts de tissus. Habille-toi avec tes fringues d’il y a deux générations, le vintage est original et il y a fort à parier que c’est toi qui vas lancer la prochaine mode qui fera fureur !

    • Je doute d’avoir autant d’impact!!! mais suis d’accord avec toi sur le fond, ce qui compte c’est d’être à l’aise dans ses fringues, casual ou vintage, que son style soit le sien et pas celui de quelqu’un d’autre…

  2. Oui, c’est cela 😀 , et encore je trouve que tu t’en sors bien, je crois qu’en la matière, je suis complètement transparente. J’avoue m’en moquer un peu. Ce qui m’ennuie le plus finalement, c’est que je n’arrive pas à trouver un style bien à moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s