Série de l’été: Ces femmes exemplaires… (3/5)

MAF SIMPSON 

Toutes et tous, nous sommes un jour tombés en admiration devant tel artiste inspiré, tel journaliste humaniste, telle sportive impressionnante de volonté… Nous avons tous des guides spirituels, des modèles que l’on respecte et à qui l’on aimerait ressembler. Le temps d’une série, j’aimerais donc vous faire découvrir ces femmes formidables qui ont guidé mes pas, qui m’ont inspirée et m’ont insufflé le courage nécessaire à supporter ma condition de MAF. 

Aujourd’hui… Marge Simpson 

Comme elle, j’ai trois enfants, dont une qui ne se sépare que rarement de sa tétine. Comme elle, j’ai eu les cheveux bleus et droits sur la tête – mais je n’avais pas le teint assez jaune pour devenir célèbre. Comme elle, j’ai donné des cours de Français à des Lycéens.

Tout à fait! Car à l’origine, Marge Bouvier Simpson est d’origine française par son père – encore un point qui nous rapproche… Au lycée, elle est engagée dans la défense des droits de la Femme alors qu’Homer se concentre surtout sur les différents moyens de sécher les cours. Ils se rencontrent à l’occasion d’une heure de colle, pendant laquelle il tombe immédiatement amoureux d’elle (mais ce n’est pas sa coiffure improbable qui le séduit, puisqu’elle n’a pas encore, à cette époque, adopté la choucroute à étages). Afin de mieux la connaître, il lui demande de lui donner des cours de soutien en Français, alors que cette matière n’est pas à son programme. Quand il finit par avouer son subterfuge, elle claque la porte et abandonne l’idée d’aller au bal de fin d’année avec ce boulet, fin comme du gros sel. Puis elle regrette…

Tout comme pour Sue Ellen, dans un premier temps, je n’ai pas compris Marge Simpson. J’ai un énorme besoin d’identification pour entrer en empathie complète avec un personnage – mais une fois que je me sens le moindre petit grain de beauté en commun, le moindre poil de gros orteil, je vibre à l’unisson. Je vibre avec Loïs Lane quand Superman repart vers Krypton. Avec Christophe Lambert dans Greystoke quand il voit s’éloigner le Capitaine D’Arnot. Avec Lucy, le jour de son mariage avec Gru, quand la petite Agnès lui lit son poème sur les Mamans… bref, je craque à tous les coups, je suis une proie facile… – et là, je ne voyais pas comment on pouvait supporter de vivre aux côtés d’un type comme Homer, ça ne tenait pas la route…

Et puis elle a dit ça: « Je ne te déteste pas parce que tu râtes tout, je t’aime parce que tu essaies »* – Rien que de l’écrire, j’en suis toute retournée! et j’ai commencé à être plus attentive à son histoire.

A voir que comme nous toutes, elle se battait pour garder sa famille en un seul morceau; pour encaisser et pardonner les énormités de son homme; pour rattraper chacun de ses enfants quelle que soit la pente sur laquelle il s’était engagé. A voir qu’elle aussi était tiraillée entre le besoin d’exister socialement et le devoir d’élever sa progéniture, qu’elle avait ses moments de découragement, ses entêtements irrationnels, ses principes.

Mais le jour où j’ai carrément failli me faire reteindre en bleu-de, c’est quand j’ai assisté à cet échange:

Marge: « Pourquoi [les enfants] ne disent-ils jamais que je suis une “Maman Cool”?

Homer: – Chaque famille est comme une équipe. Dans chaque équipe, il y a le buteur star… et l’arbitre…»

Comme toi, Marge, j’ai souvent le mauvais rôle. A tel point que j’ai découvert récemment que mes filles me surnommait “la Policière”; à tel point que N°1 a décrété que j’étais encore plus sévère que son maître d’école, pourtant une référence en la matière; à tel point qu’il me faut respirer un grand coup pour réfréner le ‘Non!’ spontané qui sort de ma bouche trop rapidement et le remplacer par un ‘Oui… mais…’ – on ne change pas si facilement…

Mais malgré cette image de femme à poigne, Marge, tu as quand même été élue ‘Top Mum’ par les ados britanniques**.

Ça me laisse beaucoup d’espoir…

 

*I don’t hate you for failing, I love you for trying.

**http://news.sky.com/story/254462/doh-marge-simpson-is-voted-the-top-mum

 Toutes les infos sur : http://www.simpsoncrazy.com, les meilleures citations sur :

http://www.tvfanatic.com/quotes/characters/marge-simpson

 

Si elle m’a si bien réussie en MAF Simpson, c’est parce qu’Odré est l’une des rares personnes à m’avoir vue sortir de chez le coiffeur, le jour où j’ai effectivement eu les cheveux bleus et droits sur la tête…

 

 

Publicités

4 thoughts on “Série de l’été: Ces femmes exemplaires… (3/5)

    • tu dis ça parce que je t’ai TROP régalée pendant ton séjour savoyard Vim… un tel festin t’a rendue aveugle 😉 et tu n’as vu en moi que la femme parfaite… je sais, ça fait le même effet à pas mal de gens, mais j’ai tendance à me transformer au bout de 24h… c’est pour ça que je vous mets tous dehors avant!

  1. Ping: Série de l’été: Ces femmes exemplaires… (5/5) | Ma Vraie Vie de MAF

  2. Ping: 1 AN!!!! | Ma Vraie Vie de MAF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s