Chronique asymétrique

MAF Picasso

J’ai l’oeil droit plus ouvert que le gauche (syndrôme familial de la paupière tombante, qui a tendance à s’aggraver avec les années) et le sourcil droit plus fourni que le gauche (je passe toujours deux fois plus de temps à l’épiler).

Mon incisive en haut à droite est plus courte que la gauche, et que toutes mes autres dents d’ailleurs (je dois faire très attention quand je souris… pour les photos, je n’ai que deux options: le sourire timide, discret, fermé ou le sourire à pleine dents, gencives retroussées; entre les deux, je sens bien le doute dans le regard des gens en face de moi, et je n’ai pas le charisme de Catherine Ringer.

 J’ai un sein plus gros que l’autre (ou plutôt: ma poitrine ayant payé un lourd tribu à mes trois grossesses – paix à son âme – il serait plus juste de dire qu’il y en a un qui est moins petit que l’autre). D’ailleurs, et ça n’a aucun lien, je ne porte mes enfants que sur la hanche gauche… contre la volonté de ma colonne vertébrale qui préfererait que j’alternasse de temps à autre.

Je ne suis pas ambidextre; d’ailleurs, et ça n’a rien à voir, je ne peux pas passer mes bagues d’une main à l’autre, car les doigts de la main droite sont plus boudinés que ceux de la gauche. D’après tous les marchands de pompe que j’ai croisé, j’aurais aussi un pied plus fort que l’autre, mais je ne me rappelle jamais lequel; cette réflexion métaphysico-ergonomique posée et la conversation avec le vendeur de chaussures ne prenant que très rarement plus de profondeur, aucun d’entre eux n’a jamais accepté de me vendre une tong en 37 et l’autre en 37 et demie.

 Je dois avoir une jambe plus courte que l’autre car je finis toujours par marcher sur l’ourlet de la jambe droite de mes pantalons. D’ailleurs, et ça n’a aucun rapport, en dix ans de danse classique, j’ai réussi trois fois à faire le grand écart jambe gauche devant, jamais jambe droite devant – on n’oublie le grand écart facial, si, si, c’est mieux comme ça…

 Je dois m’endormir sur le côté droit, pourtant j’essaie tous les soirs de trouver le sommeil côté gauche, mais rien à faire, mes fonctions cérébrales ne sont totalement inhibées que lorsque la partie droite de mon cerveau baigne dans le liquide céphalo-rachidien (je viens certainement d’écrire une aberration en terme d’anatomie, d’avance pardon à tous les experts en la matière, mais c’est comme ça que je me l’imagine…) ou dans l’alcool, mais c’est une autre histoire.

Et avec tout ça, on voudrait que je sois une fille équilibrée?!!!

Je fais de mon mieux… D’ailleurs, et il n’y a pourtant aucune corrélation possible, je suis Balance.

Avec une MAF en-Picassée avec talent par l’incredible Odré!

Publicités

One thought on “Chronique asymétrique

  1. Ping : 1 AN!!!! | Ma Vraie Vie de MAF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s