Le Voeu de 22h22

MAF Superstitions

 

Je crois que je suis un peu superstitieuse… ou un peu plus qu’un peu. Mais comme j’ai un vieux fond d’optimisme (ou que je m’obstine à ne pas penser au pire de peur de le provoquer – oui, je sais, c’est au moins aussi irrationnel que la superstition elle-même – tiens, la prochaine fois, je ferai une chronique sur les digressions), je ne crois pas à ce qui porte la poisse. Si je retourne systématiquement le pain quand il est à l’envers, ce n’est pas par peur que le Diable ne danse dessus, mais parce qu’il me fait l’effet d’un animal mort, et sur la table, ça fait désordre. Non, je ne crois pas au mauvais oeil, au chat noir ou au chiffre 13, par contre, je crois beaucoup aux porte-bonheurs.

Je crois à ces objets qui nous suivent, qu’on arrive pas à perdre, même en étant extrêmement inattentif, ceux qui reviennent toujours comme par magie. Evidemment, je ne vous parle pas de ce sac à courses Carrouf’ inusable qu’on me rend toujours parce que j’y ai inscrit mon nom le jour de la 1ère fête de l’école de N°1, il y a déjà cinq ans… ni de cette vieille bouilloire électrique blanche devenue beige avec le temps, qui a survécu à toutes les belles jeunettes en acier brossé et que même le tartre n’ose plus attaquer… Quoique… Elle m’accompagne depuis l’internat, a connu Paname et tous mes déménagements… Le jour où elle rendra l’âme, je la poserai certainement sur une étagère dans le grenier, mais je ne réussirai sûrement pas à la jeter (de toutes façons, je ne suis pas du genre à jeter…).

Mais je pensais plutôt à des objets chargés d’affect, d’histoire ou de symbole. Comme la bague de ma Grand-mère paternelle: j’ai réussi à la semer dans la mousse d’une soirée en boîte de nuit et le videur l’a miraculeusement sortie de sa poche le lendemain, rescapée de l’aspirateur. Comme le pendentif ramené de notre voyage de noces: il est cassé, décollé, mais je suis persuadée que, tant que je ne perds aucune des deux perles qui le composaient, il ne pourra rien nous arriver. Comme le briquet ‘gecko’, tout premier cadeau fait à l’Homme, qu’il égare et retrouve à chaque saison. Pas plus tard que ce week-end, après deux jours de fouilles, nous étions sur le point de le déclarer définitivement perdu quand N°3 l’a triomphalement ressorti du coffre de son petit train, ce qui tient là aussi du miracle, dans la mesure où tout ce qui passe entre ses mains a de fortes chances de terminer entre les lattes de la terrasse, dans les toilettes ou dans sa bouche (donc son estomac).

Je passe aussi mon temps à faire des voeux. La moindre ‘première’ est une occasion inratable (première cerise de la saison, première facture d’électricité dans la nouvelle maison, première apparition des Témoins de Jéhovah dans l’encadrement de la porte…), idem pour les arc-en-ciel, les cils sur la joue ou le wishbone du poulet rôti. Mais mon préféré, c’est le voeu de 22h22. Dès que les quadruplés apparaissent sur une horloge à proximité, je croise l’index et le majeur de mes deux mains, je me touche le front avec et répète mon voeu en boucle. Puis je change de pièce dans l’espoir de trouver un téléphone/décodeur/four qui aurait quelques secondes de retard et me permettrait de prolonger mes incantations.

Oui, je sais, c’est quasiment un TOC et ça frôle encore une fois la pathologie. Attendez, on arrête tout: 00h00!!! Je souhaite… ah ben mince, déjà 00h01 et je n’ai pas eu le temps de formuler mon voeu… bon, je vous laisse, je vais aller guetter les étoiles filantes pour me rattraper!

 

toujours illustré avec talent par Odré…

 

Publicités

3 thoughts on “Le Voeu de 22h22

  1. Ping : 1 AN!!!! | Ma Vraie Vie de MAF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s