Le retour de la vengeance du talus #2

Vivre en autarcie, c’est de l’utopie… surtout l’hiver quand on ne peut même pas compter sur une ou deux tomates au mildiou ou les courgettes à l’oïdium bio de son potager… Victimes consentantes des intempéries – parce que c’est tellement bô et trop génial d’aller à l’école en luge – après quatre jours de presque confinement, pour cause de manteau neigeux empêchant obstinément la circulation de tout véhicule sur notre allée, il nous a donc fallu nous rendre à l’évidence: vivre en autarcie, c’est de l’utopie… l’appel du supermarché est trop fort. Bien sûr on s’habitue très vite à faire 6 km à pied pour aller chercher du pain (on s’habitue surtout à ne plus saucer son assiette); bien sûr qu’on survit au menu unique riz-pruneaux (pour équilibrer); bien sûr qu’on est contents (surtout les filles) d’attaquer les chips au goûter; bien sûr que nous aurions très bien pu continuer quelques jours à nous doucher au liquide vaisselle; bien sûr que les Miel Pops sans lait c’est bon aussi et bien sûr que 20 mois, c’est l’âge idéal pour apprendre à se passer de couches même la nuit… mais la pénurie menaçait: je venais de boire ma dernière tasse de café viennois…

Alors ce matin, exercice de déneigement du talus.

Soit une pente à 45°, de 40 mètres de long et 3 mètres de large, avec ses deux virages et ses quelques 4300 pavés recouverts uniformément de 30 cm de neige; soit deux paires de bras inéquitablement entraînés – ben oui, on a tous un bras plus fort, non? – et deux pelles pas à neige – jusqu’à ce que notre voisin aient pitié de nous et nous prête la sienne ; soit une re-tombée continue de neige mouillée  équivalente à 0,5 cm par heure, quelles sont mes chances de me réveiller demain matin avec:

  1. un lumbago
  2. une descente d’organes
  3. un nouveau 4×4

Vous avez 1 heure.

Pour celles et ceux qui n’avaient pas suivi, retrouvez les aventures du talus dans: chronique d’une tonte et le retour de la vengeance du talus.

Publicités

4 thoughts on “Le retour de la vengeance du talus #2

    • efforts payants, on a pu sortir la voiture et même remonter la pente en revenant des courses!!! c’est un miracle… on avait quand même prévu la luge pour charrier l’approvisionnement jusqu’à la maison au cas où on aurait été bloqués en bas. mais le bain… j’en rêve, quoi qu’on mette dedans, du moment qu’il y a de l’eau chaude!

  1. Ping: Epilator Strikes Back | Ma Vraie Vie de MAF

  2. Ping: 1 AN!!!! | Ma Vraie Vie de MAF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s