Episode 10 : Aveu de faiblesse

Numéro 3 n’a pas de doudou pour s’endormir ou la rassurer au milieu de la nuit, elle a une mère… ce n’est qu’en frottant son nez dans le creux de mon cou qu’elle retrouve le calme et le sommeil. Dit comme cela, rien d’extraordinaire… même si elle pleure presque toutes les nuits, c’est classique aussi… Alors, comme toutes les mères interrompues en pleine phase de sommeil paradoxal, j’attends un peu… beaucoup… et quand je suis absolument sûre qu’elle a enfin réveillé son père, je me décide à braver le froid pour apaiser le monstre. 10 minutes de caresses sur la joue puis les choses se corsent: il faut quitter la chambre sans la réveiller.

Pliée en deux au-dessus du lit depuis trop longtemps, il est hors de question de me redresser: dans le silence de la nuit, un concert de craquement de vertèbres résonnerait aussi fort qu’une rafale de mitraillette… c’est donc à l’équerre et dans le noir, telle la taupe cambrioleuse – une cousine de la taupe aquatique , pour ceux qui suivent…- que j’entame la remontée vers la couette originelle, décollant les pieds du sol orteil par orteil, calant mes pas sur sa respiration, retenant la mienne – un exercice pour lequel je me suis entraînée régulièrement à l’adolescence quand, ayant dépassé l’heure du couvre-feu, je montais les escaliers en bois au rythme des ronflements de mes parents, obligée de traverser leur chambre pour atteindre la mienne… – Il me faut environ une demie-heure pour parcourir les 2,50 mètres qui séparent son lit du seuil de la pièce… si tout se passe bien… si je n’ai pas pris la porte du placard pour celle de la chambre… si je n’ai pas, en route, shooté dans le chien qui fait pouêt ou dans la table d’éveil… tout fait tout dit, j’ampute facilement ma nuit d’une heure précieuse et finis par regagner mon lit pour… ne pas me rendormir…

Alors une fois de temps en temps (1 sur 2?…) je capitule bien avant et balance le paquet sur mon épaule avant de partager avec elle mon oreiller… C’est donc avoué: je dors avec mon bébé. JE DORS AVEC MON BÉBÉ. Françoise, Edwige, Monique*, pardonnez-moi…

Je n’ai pas de doudou pour m’endormir ou me rassurer au milieu de la nuit, j’ai un bébé… ce n’est qu’en frottant mon nez dans le creux de son cou que je retrouve le calme et le sommeil.

* Dolto, Antier, Belle-Maman

Publicités

16 thoughts on “Episode 10 : Aveu de faiblesse

  1. quel beau texte, ça me rappelle tellement de souvenirs …
    maintenant, la tit’ dernière, qui dormait avec moi ,à 6 ans … et n’a plus besoin de nous depuis cette année pour se rassurer la nuit …
    une page est tournée … mais j’adore sentir l’odeur dans son cou pendant le bisou du soir …
    merci pour ce billet …

  2. Très joli Mel et tellement vrai…. moi j’ai capitulé depuis bien longtemps et ce chaque nuit…. et cela fait 4 ans et demi que cela dure….d’abord avec numéro 1 mais numéro 2 a vite compris!!! Mon petit mari adore les draps Hello Kitty de la chambre d’Emma!!! Gros bisous

  3. Moi aussi , j’ai craqué ! Quand Marine était petite , elle terminait souvent ses nuits entre nous. Aujourd’hui, il y a encore quelques cauchemars mais j’ai capitulé : Marine est trop grande aujourd’hui donc elle me rejoint et Steph rejoint Barbie.Ca lui change la vie, elle est blonde. Sinon, je goutte encore au câlin « peau à peau avec Manon , elle adore ça ! Moi aussi 😉 Continue ainsi Mélane, j’adore ton style et puis je n’ai pas de mal à imager l’histoire que tu nous raconte : j’adore ! tu me fais tellement rire et puis tu sais si bien raconter les galères que tout à chacun on a pu rencontrer un jour . Gros Bisous

  4. Alors moi, je vote pour celui là (quoi que j’ai bien hésité avec « la même mère, pas la même maman) car en plus d’être vrai (comme tous les articles), il est vraiment très drôle (heu, comme tous les autres aussi!) et surtout, ça me rappelle mon propre vécu avec mes 2 à moi… donc, celui ci est vraiment mon préféré… (euh, par contre, pour le bonus de n°3 à la maison, une photo suffira! loooolll !!! )

    • J’ai comme l’impression que cette promesse de week-end avec N°3 en a refroidi plus d’un(e)… je vais changer le libellé du concours!!! merci pour ta participation et tes encouragements!

  5. Ping : 1 AN!!!! | Ma Vraie Vie de MAF

  6. Ping : Mes nuits sont plus cruelles que vos jours… | Ma Vraie Vie de MAF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s